Concerto pour chaises en égo majeur !

Des personnages qui interprètent une partition en clef de soi. Ils nous jouent quelques accords sur « l’amour de son prochain » ponctués de nombreux couacs hypocrites.
Une comique mélodie sur nos fausses peurs et nos attachements mesquins qui aveuglent au point de faire passer à côté de l’essentiel : « L’autre ! »